Premier mois à 4 !

Tu as déjà 1 mois mon bébé ! Un mois avec toi, tellement différente de ta sœur et pourtant la ressemblance physique est tellement frappante qu’elle en est troublante ! Je suis partagée entre la nostalgie de me dire que ça passe tellement vite, tu changes déjà si vite, et l’envie de sortir des 3 premiers mois réputés les plus difficiles. Premier mois à 4 et nous gérons cette nouvelle vie comme nous pouvons. Un mois qui n’a pas été très simple pour moi en tout cas…

Des débuts compliqués

J’ai mis du temps à sortir la tête de l’eau, les premiers jours, semaines n’ont pas été de tout repos, c’est le moins que l’on puisse dire et j’avoue avoir eu du mal à tout gérer. On m’avait dit que le passage de 3 à 4 est bien plus dur que de 2 à 3. Je trouvais ça étonnant car pour le premier bébé notre vie change tellement que ça me paraissait bizarre. Et pourtant c’est vrai ! Surtout dans notre cas où au bout de 6 ans, on avait notre petite vie bien installée tous les 3.

premier mois à 4

Se retrouver avec un tout petit bébé que l’on doit essayer de comprendre, de connaitre tout en gérant la grande, ses sentiments, nos sentiments. Et tout ça dans notre nouveau corps, un corps assez douloureux et changé évidement. J’ai voulu faire la forte au début et ne pas prendre tous les médocs de la maternité. Je n’aime pas trop prendre des médicaments mais je me suis vite ravisée. J’avais oublié la douleur d’après. Et pourtant j’ai eu un accouchement rapide qui s’est bien passé pour elle comme pour moi.

Mais les douleurs, le ventre flamby, les maxi couches…tout ça contribue au baby blues je pense. Déjà à la maternité, pour le premier on gère à deux, on découvre, on se soutient. Là je me suis vite retrouvée toute seule. Seule la nuit, le matin, le soir. Mes après-midi étaient rythmés par les visites qui ne sont pas vraiment reposantes. Et pourtant il faut essayer de mettre tout ça de côté pour gérer au mieux notre petite famille.

La solitude s’est prolongée à mon retour à la maison. Très vite je me suis retrouvée toute seule, mon homme travaillant beaucoup en ce moment il n’est pas souvent là. J’ai eu du mal à gérer, à reprendre le dessus et surtout à récupérer. Parce que pour un deuxième ce qui change surtout c’est la fatigue !

La fatigue…

Pour le premier on dort en même temps que le bébé mais pour le second ben on dort quand on peut et quand on n’a pas à s’occuper du premier. Les allers et retours à l’école, les activités extra scolaire…tout devient plus compliqué. La fatigue est vraiment le plus dur dans tout ça mais une fois qu’on réussi à récupérer ça change tout !

D’autant plus que ma bébé n’est pas du tout comme ma grande, elle pleure beaucoup, râle, n’est pas du tout réglée pour les tétées. Je n’ai pas l’habitude j’ai eu un premier bébé “facile”, réglée dès la mater, qui ne pleurait pas beaucoup et dormait bien. Mais avec Enola c’est différent, elle tête quand elle veut, elle a beaucoup besoin d’être rassurée, dans les bras. C’est normal elle n’a qu’un mois mais 6 ans après je n’ai plus l’habitude et les moments de jeux avec ma grande me manquent. Elle est patiente et vraiment adorable, ça aide pas mal heureusement.

Ça va mieux

Depuis quelques jours, j’emmaillote ma mini la nuit donc j’arrive à mieux dormir, je ne ressens plus le besoin de faire des siestes en journée et ça fait du bien ! Mon moral remonte, j’arrive à prendre du temps pour moi. Je suis de meilleure humeur pour gérer la mini et la grande. J’arrive mieux à gérer mon allaitement qui n’est pas toujours simple, je vous en parlerai plus tard. En tout cas ça va mieux, je profite de ma mini (même à 2h du mat), de ses sourires, je la couvre de bisous. Je profite aussi de ma grande, mon premier bébé qui est vraiment une petite fille et une grande sœur formidable, je lui réserve des petits moments de jeux, de discussions et bien sûr de câlins !

Et vous, comment avez-vous gérer les débuts à 4 ?

 

 

6 commentaires sur “Premier mois à 4 !

  1. J’en suis à 30 SA, et ton article me parle. Je suis persuadée qu’il va être plus difficile de passer de 3 à 4, que de 2 à 3. On a notre petite routine installée, et le premier enfant qui a l’habitude d’avoir ses parents rien qu’à lui (et nous, de n’avoir que lui à s’occuper). Je pense qu’il va me falloir un laps de temps comme toi pour prendre mes marques.

  2. On envisage sérieusement bébé 2 en ce moment et ce que tu décris, c’est vraiment la période qui me fait peur… J’espère que cette tornade passera au plus vite et que nous ne perturberons pas trop ma toute petite quand ça arrivera… Affaire à suivre!
    Bon courage à toi en tous cas, tu vas finir par sortir de cette période difficile 🙂

  3. Oh 😍😫 colle je te comprend ! J’ai écrit quelques similitude il y a quelque mois. ..
    Nous sommes aussi passe de 3 à 4 avec la 5 ans qui a une relation exclusive avec papa , bah en ce moment c’est le chaos. .. elle a du mal , elle veut attirer constamment l’attention. ..cris pleure etc. Et en plus de cela un accouchement compliqué. Un papa en déplacement pdt 3 semaine. Des soucis de santé pour ma bb2. Et la FATIGUEEEE , j’en peux pouvais plus. J’ai un deuxième bébé que jaime plus que tout mais qui est tres difficile .. (ma petite sensue )
    Effectivement passer de 3 à 4 un réel défi. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *