L’appel de l’école

Tu la connais cette angoisse quand tu es au boulot (ou chez toi) et que sur ton portable tu vois s’afficher le numéro de l’école (ça marche aussi avec nounou/crèche) ? Jusqu’à ce que tu entendes le fameux “rien de grave” qu’en général les maitresses s’empressent de dire, tu as le souffle coupé, le cœur qui s’arrête et des suées froides !

appel de l'école

Vous allez me dire en général, ils appellent pour des questions de fièvre ou de vomi, pour qu’on vienne récupérer notre progéniture donc pas besoin de se mettre dans cet état. Le problème c’est que des appels j’en ai eu plusieurs !

Le premier appel de l’école m’a traumatisé à vie !

phone

Le premier, c’était le 1er jour de rentrée en maternelle, il y a deux ans. Je vous en ai déjà parlé ici. Le coup de fil de la directrice m’annonçant qu’elle était tombée, sur la mauvaise jambe, celle avec les cicatrices, qu’elle ne pouvait pas s’appuyer dessus. Et là tout s’est accéléré : arrivée à l’école puis pompiers, samu, verdict : la jambe est cassée, départ à la clinique, programmation de l’opération, immobilisation… Bref ce premier appel s’est terminé à l’hôpital encore et encore une opération puis quelques mois de galère.

Elle a repris l’école en janvier suivant et j’ai eu le droit aux coups de fil habituels de fièvre, rien de grave. Évidemment à chaque fois, mon cœur s’arrêtait jusqu’à entendre le fameux “rien de grave”.

soulagée

Je vous avoue que la rentrée dernière, je n’étais pas hyper sereine et puis l’année s’est déroulée normalement sans trop d’appels.

La cicatrice

Et aujourd’hui rebelote, je vois apparaitre “école” sur l’écran de mon portable et je lâche tout pour décrocher. C’était la maitresse qui tarde un peu à me dire qu’il n’y a rien de grave, qu’elle est seulement tombée et qu’elle a une petite égratignure mais comme c’est à côté de la cicatrice elle préférait m’appeler.

giphy1

Cette inquiétude par rapport à la cicatrice, toutes les maitresses l’ont eu, toutes les 3 m’ont appelé à chaque fois qu’elle est tombée et s’est fait écorchée la mauvaise jambe. Ma fille a gardé de ses opérations, deux cicatrices, une sur la totalité de la cuisse et l’autre sur le genou. Ces cicatrices, elle n’en parle jamais, pour l’instant elles ne la gênent pas, c’est plutôt les autres que ça gène ! Les gens veulent savoir ce qu’elle a eu et bien sûr je comprends que ça fasse un peu peur.

Mais elle est solide et courageuse ma poulette ! Bon elle a un petit côté Pierre Richard qui m’a valu quelques suées froides, c’est notre cascadeuse 😉 Mais parfois j’aimerais juste qu’on m’appelle parce qu’elle a de la fièvre.

 

3 commentaires sur “L’appel de l’école

  1. C’est vrai que recevoir ce genre d’appel fait toujours ce genre d’effet. Je suis contente de savoir que je ne suis pas la seule mère qui angoisse dès qu’elle voit apparaitre le numéro de l’école.

      1. Parfaitement d’accord avec toi. Mais de mon côté, je me charge de prévenir les copines qui veulent avoir des enfants. 😛 Elles trouvent ma réaction bizarre des fois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *