Ma peur de l’accouchement

Bon je vous ai parlé de mes petites craintes concernant notre future vie à 4 et comme vous avez toutes été adorables à me rassurer, je vais vous parler d’une autre de mes crainte : la peur de l’accouchement. Cet article est dans mes brouillons depuis quelques semaines et hier il a finalement pris tout son sens. Hier, je vous en ai parlé sur ma page et merci pour vos précieux conseils et partages d’expériences, j’ai appris que ma fille était en siège et que du coup j’allais peut être me retrouver face à un choix difficile : tenter l’accouchement en siège ou programmer une césarienne. Les deux solutions ne m’enchantent pas du tout !

Mon premier accouchement ne s’est pas trop mal passé, contrairement à certaines je ne suis pas du tout à plaindre. Ça a été assez rapide, fissure de la poche des eaux vers minuit, ma fille est née à 7h40. Cela aurait pu être plus rapide si la péridurale avait marché ! En fait depuis ma première grossesse, j’ai peur de l’accouchement, peur que ça se passe mal, peur qu’il y ait un problème avec le bébé et que ça finisse en césarienne, peur d’avoir mal…Et cette deuxième grossesse, ce futur accouchement qui se rapproche ne fait qu’amplifier cette peur.

Mon premier accouchement

La première fois donc, j’étais pas du tout dans l’état d’esprit “trop cool je vais rencontrer mon bébé”, non je me disais plutôt “putain je vais douiller”. Et en effet j’ai douillé ! La péridurale n’a marché que d’un seul côté et du coup au lieu de mettre en pratique les exercices de respiration ou autres, je me suis focalisée sur la douleur à chaque contraction. J’ai harcelé les infirmières pour qu’elles fassent quelque chose, une autre injection ou je ne sais quoi. J’ai fini par en avoir deux de plus et ça a enfin marché ! Trop du coup je sentais plus rien et ça a un peu ralenti le travail. Au final, j’ai accouché sans douleur et c’est ce que je voulais. J’admire celles qui font le choix d’accoucher sans péridurale mais clairement ce n’est pas pour moi ! J’ai déjà lu des témoignages ou des femmes ne se sont pas senties mères de suite car elles n’ont rien ressenti. Ce n’est pas du tout mon cas mais par contre j’appréhende beaucoup une éventuelle césarienne. J’en ai entendu beaucoup sur les césariennes et j’avoue que je préfère encore ma péridurale ratée du premier. Du coup plein de questions se bousculent actuellement dans ma tête.

Mon cerveau a cette faculté incroyable d’effacer les souvenirs douloureux. Alors oui je sais il y a bien pire comme premier accouchement et le principal c’est que mon bébé et moi allions bien mais chaque femme vit les choses différemment et pour moi la douleur est quelque chose qui me fait peur. Maintenant je me rends compte qu’il n’y a pas que ça finalement.

Penser à ce deuxième accouchement

J’ai déjà prévu de régler mes comptes au rendez-vous anesthésiste en essayant de comprendre ce qui a merdé la première fois pour que ça se passe mieux la 2e fois. Je sais que quand ça va arriver, si tout se passe bien, il va falloir que je prenne sur moi pour ne pas trop focaliser sur cette fichue péridurale mais plutôt penser à la finalité : avoir mon bébé dans les bras. Mais je sais aussi que ce sera plus fort que moi et j’angoisse déjà ! Surtout si elle est en siège, je vais devoir faire ce fichu choix et la péridurale ratée va forcément peser dans la balance… Mon gyneco n’a pas du tout été rassurant sur le sujet de tenter un accouchement en siège. Mais en même temps une césarienne c’est un séjour plus long à la maternité, ne pas forcément avoir son bébé avec soi de suite après l’accouchement, c’est quand même une opération…

Je rêve d’un accouchement parfait (selon ma définition) : une péridurale qui marche, un accouchement rapide et surtout un bébé en pleine forme ! Je pense essayer de trouver des exercices de relaxation, prendre de l’homéopathie…bref tout ce qui pourra faire que tout se passe bien. D’ailleurs si vous avez des conseils, des astuces, je prends ! En attendant ma coquine a du boulot car elle doit se retourner et je vais tenter plusieurs petites choses pour qu’elle le fasse d’elle même : acupuncture, ostéo…

peur de l'accouchement
source de l’illustration

10 commentaires sur “Ma peur de l’accouchement

  1. Bonjour.
    Comme conseil je dirait. Prends tout les outils possible de gestion de la douleur, ça te rassurera dans un premier temps puis t’aidera.
    La sophrologie c’est pas mal du tout mais ça ne marche pas forcément avec tout le monde. si jamais tu peux te trouvé quelqu’un qui fait de l’hypnose, ça peut être à essayer aussi.

    Pour ce qui est de la césarienne, je n’en ai jamais vécu mais quand y’a pas le choix, y’a pas le chois, c’est bien d’être préparé.
    Quant au siège de ton bébé c’est bien de savoir quel type de siège il fait et avoir toutes les données pour savoir si c’est faisable ou pas. Et si tu pousse bien, et tout ça…

    Quoi qu’il en soit, je te souhaite une super rencontre avec ton bébé et la douleur n’est qu’un passage et la finalité est tellement belle !!!

  2. J’aurai pu écrire cette article tellement je me retrouve dans ce que tu dis… donc voilà comment J’ai vécu les choses…
    J’ai repoussé le projet bébé pendant 1 an et demi tellement j’avais peur de l’accouchement! Je suis une grande douillette… A l’approche du jour J mon inquiétude grandissait. Un matin je perds les eaux, je n’ai pas de contraction, je vais a l’hôpital, le liquide est teinté donc on me déclenche. Lorsque les contractions commencent je suis choquée de leur intensité, je réclame immédiatement la péridurale. On me la pose mais rien ne se passe… On me bouge, on attend, on remet des doses mais non. Rien. Pas le moindre soulagement en vue. Elle ne marche absolument pas. Et pendant ce temps les contractions continuent et je me focalise uniquement sur la douleur, j’en oublie mon bébé. On finit par me poser une 2e péridurale qui ne marche pas non plus… en fin de compte après 3h30 de douleur intense, monstrueuse, je finis par accoucher sans le moindre soulagement de ma douleur. Un souvenir bien difficile. Enceinte de ma deuxième fille très vite l’angoisse me reprend mais moins forte, après tout je l’ai déjà fait et J’ai survécu, ça pourrait être pire, je pouvais avoir une césarienne… pendant toute ma grossesse je me suis dit que le moment venu je prendrai la péridurale mais que si ça ne fonctionnait pas il fallait que je gère mieux, que je ne panique pas pour que ça se passe mieux que la première fois. Je rêvais de l’accouchement ideal tout en me préparant à un scénario similaire à la première fois. Lorsque le jour J est arrivé, il a commencé comme la première fois: perte des eaux, liquide teinté. Mais heureusement le travail s’est mis en route immédiatement donc ouf! Pas de déclenchement (tellement plus douloureux que le travail spontané!). A l’hôpital je réclame tout de suite la péridurale et …. elle n’a pas fonctionné. Pas grave, je n’ai pas panique, je me suis dit que j’étais plus forte que ça et J’ai beaucoup mieux géré que la première fois. Je m’étais préparée psychologiquement a ce scénario. Au bout de quelques heures le travail n’avancait pas et la sage-femme a insisté pour qu’on retente une péri. Cette fois c’était la bonne, soulagement immédiat. La suite de mon accouchement est le scénario idéal… c’était parfait et ça m’a totalement réconciliée avec l’expérience. Donc voilà, ma technique a été de me préparer psychologiquement à d’autres scénarios que le scénario idéal, d’en parler beaucoup avec ma sage-femme et de me rappeler qu’après le premier accouchement que j’avais eu j’étais plus forte que je ne le pensais et j’étais bien capable de le refaire si nécessaire. Ma fille en valait la peine!

    Voilà, je te souhaite un bel accouchement, que la demoiselle se retourne et que tu aies le jour J parfait. Sans douleur.

    1. tu as raison, souvent tout se passe dans le mental et je pense que j’essaierai de me préparer à ce scénario aussi ! Mais c’est quand même fou toutes ces péri qui marchent pas tout de suite !

      1. Voire pas du tout! J’ai quand même vécu 4 poses de péridurale en 2 accouchements, une seule a fonctionné, J’ai pas un super taux de réussite de péridurale…

  3. Cesarisée à deux reprises, je pars pour une troisième. J’en ai parlé hier sur mon blog lejournaldedodiejones3.over-blog.com
    N’hésite pas à aller y faire un tour et à revenir vers moi si tu veux échanger de mes expériences.
    Dodie

  4. Cesarisée à deux reprises, je pars pour une troisième. J’en ai parlé hier sur mon blog lejournaldedodiejones3.over-blog.com
    N’hésite pas à aller y faire un tour et à revenir vers moi si tu veux échanger de mes expériences.
    Ah oui concernant mon séjour je ne l’ai pas mis, mais pour bellotte je suis restée 5 jours et pour bellot 4 jours.
    J’ai eu mes loulous au bout de deux heures avec moi, en attendant c’était peau à peau avec papa. Et ça crée un sacré lien.

    Sinon mr le gygy ne t’a pas proposé une version, essayer de tourner ma miss pour qu’elle soit dans le bon sens ? Moi il ne voulait pas car peu de place dans mon bidou et puis mon bassin mal foutu.
    Cour
    Dodie

    1. merci je vais aller voir ton blog 😉 Si, il m’a dit que si à la prochaine écho elle était toujours en siège on verrait pour radio du bassion, version… On doit parler de tout ça la prochaine fois.
      4 jours ça va au final !

  5. Cc ma belle bon bah comme on le disais hier, j’espère que ta poulette sera plus coopérative et que l’acupuncture t’aidera ….j’ai connu des mamans dont le bébé s’est retourné juste le jour j de la cesa…tout peut arriver 😜

    En ce qui concerne la peur je ne peux pas trop t’aider car j’ai eu un super accouchement pour la première et un merveilleux pour la seconde même si c’était sans péridurale …

    Juste essayé de te rassurer au maximum et conditionne toi en amont, l’environnement du jour j est très important …et la je sais de quoi je parle .

    Dans le cas d’une cesa … Certe tu ne vois pas bb tout de suite (sauf si la clinique autorise bb en salle de réveil ! Renseigne toi au cas où . J’ai une copine qui a accouché par cesa bah je peux te dire elle petait la forme plus qu’une femme qui avait accouché par péridurale ..

    Allez je t’envoie plein de bisous et je suis certaine que cette accouchement sera merveilleux …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *