Mes émotions – cahiers Filliozat

Je vous ai parlé il y a peu de notre démarche de bienveillance et de l’importance d’aider son enfant à exprimer et comprendre ses émotions pour qu’il se sente mieux. Pour nous aider, j’ai beaucoup de supports et aujourd’hui je vais vous parler d’un super livre des éditions Nathan : Mes émotions, les cahiers Filliozat.

photogrid_1473324475296_1473326388537

Découvrir et gérer ses émotions

Dans ce livre, il y a plus de 100 pages d’activités conçues par Isabelle Filliozat, une référence en matière d’éducation bienveillante. Tout au long de ce livre, l’enfant va devoir reconnaitre, nommer et apprendre les différentes émotions qu’il peut ressentir : la peur, la joie, la honte, la colère, la tristesse…

photogrid_1473324551021_1473326388210

Ce cahiers comporte vraiment beaucoup d’activités différentes : des jeux, des coloriages, des collages, découpages…

Aider son enfant

Ce cahier est fait pour toute la famille, c’est une activité à faire tous ensemble pour pouvoir discuter avec l’enfant, l’aider et l’écouter. Il y a même un livret à la fin à destination des parents pour que l’on puisse accompagner au mieux notre enfant dans la gestion de ses émotions.

J’aime vraiment ce livre qui est très riches en activités et qui permet à l’enfant de découvrir ses émotions, d’en parler, de jouer avec elles pour mieux les appréhender et les gérer. Il y a des petits mots à découper et à glisser dans des enveloppes à fabriquer. Ma fille adore nous laisser ses petits mots “je t’aime” et bien sur nous on adore les recevoir.

La cocotte a bien marché aussi :

photogrid_1472928775238_1473324377438

Et la roue des émotions est affichée sur notre frigo, toute la famille s’en sert pour dire comment on se sent.

photogrid_1473324681845_1473326387864

Ce livre est conseillé à partir de 5 ans mais j’ai commencé à l’utiliser avec ma fille un peu avant. Niveau prix, il est à 12.90€ et pour tout ce qu’il y a dedans je trouve que c’est vraiment pas cher ! Un must have 🙂

5 commentaires sur “Mes émotions – cahiers Filliozat

  1. Le dialogue est aussi très efficace pour évacuer et comprendre les émotions de l’enfant. Quand mon fils avait cet âge, nous profitions du bain du soir pour discuter, de tout et de rien : c’était un moment privilégié qui nous a toujours beaucoup apporté car il permettait d’aborder tous les sujets mais calmement.

    1. Ma fille fait partie de ces enfants qui ne racontent rien ! Il faut toujours creuser ou trouver des astuces pour qu’elle me dise un peu ce qu’elle a vécu dans la journée. Tous les soirs, on trouve un moment pour se poser tranquillement et se raconter nos journées mais il faut ruser pour qu’elle me raconte 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *